Gardon Rouge


Au hasard
de l'album



Parmi les nombreuses activités de l'association, on trouve notamment la pêche électrique qui permet de faire un comptage assez certain de la population d'une rivière. Depuis 1995, le Conseil Supérieur de la Pêche, en collaboration avec les agences de l'eau, conduit sur la rivière Ourcq, en aval du lavoir, un RHP (Réseau Hydrobiologique et Piscicole), qui a pour objectif d'établir chaque année un état du patrimoine piscicole de la rivière, d'évaluer la qualité écologique globale des milieux aquatiques et de suivre, à travers les fluctuations des peuplements, l'évolution globale de l'environnement.

L'échantillonnage des poissons est réalisé par pêche électrique. Ce dernier est alors capturé à l'épuisette. Cette pêche est réalisée à partir d'un bateau et concerne essentiellement les rives.
Les informations suivantes sont recueillies à l'issue de chaque pêche :
- La liste des espèces capturées;
- L'effectif total capturé par espèce;
- La taille de chaque individu pêché;

Dans l'Ourcq, pas moins de 15 espèces de poissons ont été inventoriées :
- Ablette, Barbeau fluviatile, Goujon, Chevaine, Gardon, Bouvière, Tanche, Loche franche, Epinoche, Epinochette, Brochet, Perche, Hotu, Grémille, Chabot.

Voir les photos de la pêche du 07 Septembre 2004
Voir les photos de la pêche de Septembre 2006

Comment fonctionne cette pêche ?

Une pêche à l'électricité fonctionne selon le principe suivant : lorsqu'on plonge deux électrodes de charges opposées dans un cours d'eau, des lignes de force s'établissent et créent un champ électrique. Le courant se propage alors sur ces lignes de force, entre l'anode (pôle +) et la cathode (pôle -). Le poisson qui se trouve dans ce champ électrique va avoir une nage forcée vers l'anode où il pourra être attrapé à l'aide d'une épuisette puis stocké à terre, dans un bassin oxygéné. Pour autant qu'elle soit pratiquée au moyen d'appareils prévus à cet usage, réglés correctement et utilisés dans les règles de l'art, cette méthode de capture très efficace n'a pas de conséquences négatives pour les poissons capturés.

A quoi peut-elle servir ?

La pêche à l'électricité est pratiquée pour conserver et protéger des populations piscicoles, en cas par exemple de travaux dans un cours d'eau, de pollution ou de sécheresse. Cette technique permet également de capturer des poissons malades en vue d'éviter une épidémie, contrôler des peuplements pour s'assurer de l'efficacité des mesures de repeuplement, mener à bien des études scientifiques, et faire quelques statistiques, sur l'abondance des poissons, la richesse en espèces, l'état sanitaires des échantillons, et l'équilibre trophique ( répartition des groupes alimentaires )

Réglementation

L'usage de la pêche électrique est strictement réglementé. Ce type de pêche est toujours pratiqué sous la direction d'un garde pêche.

|
© www.legardonrouge.com |
|